Club millionaires
Publié le 21 Août 2020 à 10h42 - 42 vues

Doit-on investir dans le bois précieux ?

Le bois précieux est utilisé en marqueterie, lutherie, sculpture sous forme de bois massif, feuillets ou bois de placage. Le prix de cette matière varie selon les tendances de l’époque, la rareté et la valeur de vente. Quelques bois, comme le bois de rose et le teck, sont travaillés pour convenir aux opérations d’ébénisterie, l’ornement ou la décoration. Le bois précieux est disponible dans la plupart des régions du monde (Asie, Amériques , Afrique et en Europe).

Le bois précieux a diverses propriétés. Il est notamment convoité pour sa qualité esthétique. Quelques actifs comportent même des traits uniques comme la texture, la couleur, le type de travaux associés ou encore une bonne durée dans le temps. Le bois précieux peut ainsi provoquer des prix importants en fonction de ces caractéristiques. Les ventes de bois précieux groupés, organisées à Colombier en Suisse, donne une idée précise sur les prix du marché. Malgré un contexte de crise, il serait bon de ne pas trop négliger un actif, qui demeure toujours attractif auprès du marché européen. Ce genre d’actifs peut même servir dans la diversification de son portefeuille d’actifs.

Toutefois, le marché de bois précieux contient également quelques zones d’ombre qu’il convient de souligner. Nous évoquons bien évidemment les marchés illicites qui ont fait beaucoup de vague, et notamment dans les territoires comme Madagascar. En 2015, le marché noir du bois précieux s’établissait à plus de 460 000 $ au quotidien selon le rapport de Global Witness et l’EIA (Environmental Investigation Agency). Ces actifs sont très prisés par des pays comme la Chine, les États-Unis et quelques territoires européens. Habituellement, les bois les plus populaires sont le bois de rose, le palissandre et l’ébène. Ce dernier sert particulièrement dans la fabrication de mobilier et des instruments de musique. Cet engouement du bois précieux a permis la destruction des dernières forêts précieuses de Madagascar. Les territoires les plus en proie à ce genre de trafic tentent d’établir plusieurs stratégies afin de gérer la situation. Toutefois, l’opération demeure compliquée tant les exportateurs parviennent à contourner la régulation en place.

Que cela ne vous décourage pas ! L’investissement dans le bois précieux reste bel et bien envisageable. Il peut, au contraire, être socialement et écologiquement bénéfique si l’opération est implémentée dans un cadre réglementé : Nous pointons notamment vers la voie de l’Investissement Socialement Responsable (ISR). Le site investissementmalin.fr pourra vous renseigner cet effet.

Les publications similaires de "Aides"

  1. 6 Juin 2019Or physique, or papier : voici les paramètres d'éligibilité à l'investissement566 vues
  2. 17 Fév. 2019Comment les millionaires ont débuté1751 vues
  3. 14 Déc. 2017La défiscalisation Outre-mer2542 vues
  4. 14 Mai 2017L'aide d'Easy Domiciliation pour les entreprises à Paris2593 vues
  5. 25 Fév. 2017Besoins d'aide pour créer une SASU ?2266 vues
  6. 20 Juil. 2016Peut-on passer du statut de EURL à SARL ?1658 vues
  7. 9 Mars 2016Des vacances à Las terrenas quand on est riche1541 vues